La FED-UDI se positionne

Proposition de loi pour une tarification progressive du gaz : CONTRE


Véritable usine à gaz et de catastrophe énergétique, injuste et hypocrite. Le principe du bonus-malus n'est pas contestable en soi mais les socialistes inventent un autre système qui est un impôt sur le revenu sur l'électricité C'est une vingtaine de millions de ménages français qui vont payer plus cher leur énergie pour payer l'énergie de quatre millions d'autres français. C'est un impôt redistributif. Ce texte laisse les locataires dépendants de propriétaires qui n'ont pas forcément les moyens de faire des efforts d'amélioration de leur habitat. Ils seront donc taxés en fonction d'une habitation qu'ils ne pourront pas faire progresser. Par ailleurs, cela se met en place au moment même où l'on supprime les crédits de rénovation énergétique, où l'Anah (Agence nationale de l'habitat) se voit réduire ses budgets d'orientation énergétique et où l'éco-prêt à taux 0 a disparu Pour un adopter un tel texte, il aurait été nécéssaire de faire une étude d'impact: qui va payer et combien? C'est étude d'impact sont obligatoire pour un projet de loi du gouvernement, or il s'agit d'ici d'une proposition de loi soutenue par le Gouvernement. Il aurait été préférable de proposer un système qui reviendrait au chèque énergie et que les gens en difficulté puisent payer leur énergie via une solidarité nationale. Ce texte est pour le moment bloqué au Sénat.

Adhérez à la FED

Adhérez en ligne

Plus simple, plus pratique, plus sûr

Adhérez à la FED

Contactez-nous

Hervé Marseille

Hervé Marseille est né le 20 août 1954 à Abbeville (Somme).

Voir la biographie